Actualité

19 février 2016

Promotion des métiers auprès des conseillers d'orientation de l'éducation nationale

L'éducation nationale à la découverte des métiers et des formations agricoles

 

 

Mardi 9 février, l'ADEFA du Lot a organisé, à la demande de l'Inspection Académie du Lot une rencontre visant à mieux faire connaître le mileu agricole du département aux conseillers d'orientation qui œuvrent auprès des jeunes collégiens et lycéens Lotois ainsi qu'à l'inspecteur d'académie.

 

Quels objectifs pour cette journée?

Faire connaître les métiers agricoles et montrer que ceux-ci ont évolué, montrer que la formation agricole est dynamique et proche des acteurs du territoire, tels étaient les principaux objectifs affichés par cette action coordonnéée par l'ADEFA avec la participation active de l'enseignement public agricole.

 

Visite d'un élevage caprin avec transformation en Rocamadour

C'est par la visite d'un élevage caprin avec transformation fromagère que la journée a débuté. L'occasion pour les 6 conseillers d'orientation psychologiques, les 2 directeurs de CIO, la responsable de l'information à l'inspection d'académie et le responsable du Comité local Ecole Entreprise de découvrir le quotidien d'un éleveur lotois. L'occasion aussi de discuter des parcours de formation et plus précisément de celui de cet agriculteur qui, non issu du milieu agricole a quitté sa formation en génie mécanique pour intégrer un BTS agricole et ensuite une école d'ingénieur. Un parcours pas si rare que ça, emprunté régulièrement par d'autres agriculteurs.

Au cours de cette visite, les participants ont pu comprendre quel était le niveau de technicité qui était requis pour ce genre de métier, mais aussi toutes les autres compétences nécessaires pour mener au mieux une exploitation agricole aujourd'hui : gestion, comptabilité, relation, commerce, etc.…

 

Présentation des formations de l'enseignement agricole public lotois en présence de l'Inspecteur d'Académie du Lot.

C'est par une présentation des formations de l'enseignement agricole public lotois que s'est prolongée cette journée au CFAA*-CFPPA* du Lot à Lacapelle-Marival en présence de Mr Lecuivre, Inspecteur d’académie-Directeur académique des services de l’Education nationale du Lot.

En introduction, Mr Lecuivre a tenu a affirmé sa volonté de rapprochement entre le monde de l’éducation et le monde professionnel. Son souhait étant d'engager un travail partenarial dans le cadre du contrat avenir afin de mieux faire connaître les métiers agricoles. Sa volonté étant également de mettre en évidence des passerelles entre les 2 institutions que sont l'enseignement agricole et l'éducation nationale et la réversibilité des parcours. Tout en conservant ses compétences et ses spécificités, Mr Lecuivre précise qu'il s'agit de travailler en partenariat dans l'intérêt des jeunes.

Un message fort a notamment été envoyé aux chefs d'établissements de l'enseignement public agricole présent ce jour là concernant la possibilité de créer une classe de 2nde dans laquelle cohabiteraient l'éducation nationale et l'enseignement agricole.

Mme Belvèze, directrice du CFAA-CFPPA du Lot, Mr Pizzi, directeur du LEGTA La vinadie, Mr Virmont, directeur du Lycée des territoires au Montat ont ensuite présenté leurs offres de formation : formation initiale de la 3ème au BTS, et formation par apprentissage du CAP agricole au BTS.

Mais au-delà de cela, ces responsables d'établissements ont souhaité mettre l'accent sur les spécificités de l'enseignement agricole, avec des établissements à taille humaine, des parcours individualisés, des formations adaptées aux besoins du terrain car élaborées avec les professionnels présents dans les conseils d'administration. L'enseignement agricole, c'est également la coopération internationale et des outils adaptés dans chaque établissement pour permettre aux étudiants d'être au plus près des conditions de travail sur le terrain ( chenil à Gramat, exploitation agricole au LEGTA la Vinadie, Station expérimentale trufficole et vignes au Montat, etc..). Mr Pizzi a également insisté sur le rôle d'animation des territoires dévolus aux établissements agricoles.

L'après-midi s'est conclue avec le témoignage de Joséphine, jeune salariée agricole sur une exploitation en bovin lait. Après avoir grandi à Paris, c'est dans le Cantal qu'elle découvre par hasard le milieu de l'élevage. Ses études agricoles en poche, elle décide de ne finalement pas suivre son premier choix, à savoir de travailler dans un organisme agricole, mais de travailler en tant que salariée agricole. Cela fait maintenant 5 ans qu'elle est salariée sur une exploitation du Figeacois. Son métier est devenu une véritable passion au point qu'elle envisage aujourd'hui de s'installer et donc de devenir agricultrice.

Un parcours atypique mais pas si rare que ça dans le paysage agricole. Ce fût sur ce message que la journée s'est conclue. Une journée très positive et enrichissante qui aura  permis à l'enseignement agricole et à l'éducation nationale de mieux se connaître avec, à l'avenir, nous n'en doutons pas, des actions menées en partenariat.

 

 

*CFAA : Centre de Formation d'apprentis Agricoles

*CFPPA : Centre de Formations Professionnelles et de Promotion Agricole du Lot

 

Partager sur

Partager par mail

Imprimer