Témoignages d'employeurs et de salariés

Un agriculteur et une salariée agricole témoignent sur l'intérêt de la formule des groupements d'employeurs :

 

  • Pascal - Agriculteur à Martel. Adhérent du groupement d'employeurs « Ture Lure ».

Pourquoi avoir embauché un salarié via un groupement d'employeurs ?

A l'époque, nous étions plusieurs agriculteurs sur la même zone à nous connaître et à bien nous entendre. Nous embauchions chacun, sur nos exploitations, le même salarié à temps partiel car nous étions débordés. Au bout d'un certain temps, nous avons décidé de créer un groupement d'employeurs car c'était plus simple et plus sécurisant pour le salarié d'être en CDI à temps complet, mais aussi, plus simple d'utilisation pour nous. Depuis, sa création en 1994, nous sommes toujours 4 adhérents sur le groupement, bien qu'un des adhérents n’utilise aujourd'hui, que très peu le salarié sur l’année. Gérard, est salarié depuis 20 ans sur notre groupement d'employeurs.

 

Quelle organisation avez-vous mis en place au sein du groupement?

Nous avons des productions diverses et complémentaires : élevage ovin, noix, travaux de culture, etc..

En règle générale, le salarié travaille chez le même adhérent les lundi et mardi, je le partage avec un autre adhérent les mercredi, jeudi et vendredi. Cela dépend des besoins. Il va ensuite travailler 2 à 3 jours par an, chez le 4ème.

Évidemment, le planning est très souple, et quand il y a une urgence chez l'un, le planning du salarié est modifié en conséquence.

 

Qui s'occupe de la partie administrative du groupement d'employeurs ?

Nous avons choisi de prendre la partie administrative à notre charge. Un des adhérents s'occupe de la partie bancaire. Un autre s'occupe de la partie sociale : bulletin de paie, déclaration des salaires, etc...

 

  • Flavie – Salariée agricole du groupement d'employeurs « les herbages »

 

Quelle a été votre parcours jusqu'à l'embauche en groupement d'employeurs ?

J'ai réalisé un BEPA et un Bac pro agricole dans le Cantal, j'ai ensuite effectué un BTS production animale par apprentissage dans le Lot.

Mon premier objectif était de reprendre l'exploitation familiale. Mais à la sortie du BTS, j'ai commencé à chercher du travail dans différents secteurs et j'ai trouvé un remplacement sur une exploitation laitière. J'ai d'abord remplacé l'agriculteur et ensuite la salariée. Par la suite, cet exploitant s'est regroupé avec 2 autres agriculteurs pour créer un groupement d'employeurs et m'embaucher .

Comment s'organise le travail sur ces 3 exploitations spécialisées en bovin lait ?

Je travaille souvent par 1/ 2 journée chez chacun. Le planning est fixé en avance et est modifié en cas d'urgence. Je m'occupe de la traite, des soins aux veaux et de divers travaux courants sur les exploitations agricoles.

Quels sont les avantages à travailler dans un GE ?

Les agriculteurs chez qui je travaille ont les mêmes productions, mais ont des façons de travailler différentes, et c'est très intéressant. Cela me permet d'acquérir de la polyvalence et de remettre, régulièrement, en question ma façon de travailler.

 

Partager sur

Partager par mail

Imprimer